Présentation de la carrière

Description

Description

Le site se compose d’une large clairière, et donc d’un très vaste parking, mais aussi d’emplacements pour poser sa tente lors de réservation du weekend. La carrière mesure 160m de diamètre pour 27m de profondeur. Lors des weekend une plongée de nuit peut être réalisable.

Présence de plusieurs thermoclines, dont une qui fait chuter la température à 6° sur les 27m. Eau très limpide, la carrière est constituée d’ardoises et de pierres bleues, ce qui lui donne un aspect bleu, elle possède de chouettes failles, trous, et d’un décor composé de gros rochers à plusieurs endroits.

L’accès se fait par une pente douce, qui est une ancienne route immergée permettant une mise à l’eau progressive les 6 premiers mètres. Ensuite, la carrière est composée de plusieurs plateaux de 10, 15 et 20m permettant une descente par paliers.

La carrière de Trélon ou Carrière du Château Gaillard, est située dans la commune de Trélon, et est accessible via un chemin forestier qui débute à l’extrémité de l’étang du hayon sur la D119 (la barrière est juste dans le virage). La carrière est gérée par le C.A.S.F. - Club d’Activités Subaquatiques de Fourmies, affilié à la FFESSM. Elle fut autrefois exploitée par la S.O.C.A.T.R.E. et a cessé définitivement ses activités dans les années 70.

Un peu d'histoire

Un peu d'histoire

On doit cette belle et rare carte postale des années trente au photographe local Drouart. Elle nous montre un aspect de la Carrière du Château Gaillard exploitée à cette époque par la S.A.C.R.A. (Société Anonyme des Carrieres de la Région d'Avesnes) puis plus tard par la S.O.C.A.T.R.E (SOCIETE CARRIERES TRELON).

A cette époque les carrières locales ont des dimensions modestes et nécessitent encore beaucoup de personnel affecté à des tâches manuelles.

La production est limitée et surtout réservée pour une utilisation de proximité. Aujourd'hui, grâce aux techniques nouvelles d'extraction et d'automatisation et avec l'appui d'un transport routier de plus en plus actif, les tonnages extraits sont considérlables et expliquent que les réserves s'épuisent plus rapidement au regard d'une demande toujours plus forte.

Ceci justifie sans doute les extensions de carrières locales qui se multiplient : Wallers en Fagne puis récemment celle de Glageon avec une extension sur le territoire de Trélon.

Située en pleine forêt, cette carrière fut exploitée par le S.O.C.A.T.R.E (SOciété des CArrières de TRElon). L'exploitation cessera définitivement dans les années 70. Sur cette photo on découvre bien le trou d'extraction principal avant qu'il ne soit submergé. L'accès est bien entendu interdit par le propriétaire, car situé dans une propriété privée, mais aussi à cause des dangers existants : Risques d'éboulements, noyade. Une victime étant malheureusement à déplorer cette année. 

Quelques photos de la carrière aujourd'hui